Hier, lors de la conférence de presse de Marine Le Pen en direct sur i>Télé, les techniciens ont oublié un léger détail : le journaliste installé en studio était encore à l’antenne et on pouvait entendre ses remarques envers la dame en bleu marine.

MOTS CROISES 2014

Marine Le Pen

On avait beaucoup entendu parlé du stagiaire d’i>Télé qui s’était construit une réputation en faisant pratiquement une faute par bandeau. C’est bien évidemment un être fictif constitué de plusieurs êtres vivants qui, eux, n’avaient pas vu les fautes. Dorénavant, c’est le technicien qui va subir les moqueries et les quolibets de tous. Il a fait une grosse bourde et c’est, somme toute, irrattrapable.

Lors de la conférence de presse de Marine Le Pen, mardi 25 mars, le technicien chargé du son n’a pas exactement vérifié tous les micros et il a laissé ouvert celui du journaliste qui est sur le plateau de l’émission. Tout se passe comme prévu lorsqu’on entend dans la conférence de Marine Le Pen : « C’est très chiant pour l’instant… »


Le direct « très chiant » de Marine Le Pen sur iTélé par LeNouvelObservateur

Marine Le Pen poursuit son discours en citant les villes dans lesquelles les listes du Front National ont réussi à atteindre le second tour au municipales. Elle les cite, une à une, prend son temps. La chaîne d’information en continu avait prévu une annonce sur la stratégie du parti au second tour mais elle est à nouveau interrompue.

Moins de 10 minutes après le début de son discours, le journaliste plateau renvoie gentiment Marine Le Pen dans ses papiers et annonce : « Voici donc pour cette conférence de presse ». Pourtant, l’intervention de la Présidente du Front National se poursuit…