Nous nous sommes penché sur les audiences des dernières semaines ainsi que sur le rôle qu’ont joué les chaînes d’information et l’outil de micro-blogging Twitter dans la couverture de cette affaire.

Au centre de notre réflexion, des pics d’audience surprenants qui sont logiquement imputables à la chronologie des événements et qui débutent le 15 mai dès l’aube. Nous avons compilé des statistiques de consultation des chaînes de télévision sur la totalité des utilisateurs du site soit plus d’un million d’internautes chaque mois. Ces données ont été comparées à une semaine « habituelle ». Enfin, nous avons analysé des centaines de milliers de tweets postées par les chaînes ou les téléspectateurs qui commentaient les événements pendant la même période notamment via le hashtag viral #dsk.


Lire la suite de l'article »